Translate

vendredi 1 juin 2018

Dans la ligne de mire des critiques

                   Bonsoir mes lecteurs!Héhé! J'ai accroché bien des regards avec mes émoticones, vous reconnaissez sans doute ces bonhommes  ou "smilles" initiés par le réseau social Facebook pour résumer une émotion en un clic. Telle est la raison de leur présence en tête de page mais quel est le lien avec le titre? J'y arrive. Depuis l'avènement des réseaux sociaux et des téléphones intelligents, la communication a pris un autre tournant. En effet, au delà des mots nous pouvons partager des photos, vidéos, se filmer en direct, publier des commentaires et le plus important faire part de notre opinion.
                    Une des choses présentes avec la tendance des émoticones, c'est la facilité avec les gens  jugent les autres uniquement avec ce qui leur passent sous les yeux. Je passe directement au terme "critique" parce que je ne m'étendrai pas sur les différents types de commentaires sinon il faudra que je publie des textes sur plusieurs jours. Un article sera insuffisant dans pareil cas. Les gens ne font pas seulement que commenter, ils incendient la toile internet avec leurs critiques. Plus qu'une simple coïncidence, je constate que la joute verbale entre internautes ayant des opinions divergentes s'éloigne du sujet au point que je ne sache plus les origines des pourparlers. Cela vous semble t-il familier? Une publication sur un profil public m'a plongée dans une profonde réflexion dernière après avoir ri un bon coup. Elle disait ceci:"aviez-vous remarqué que les émoticones de Facebook se définissaient de la même manière qu'évoluait une relation?" Après avoir rigolé, j'ai promené mon regard de gauche à droite assez rapidement. Je vous jure que je n'ai pas ri la deuxième fois. Je ne tiendrai pas rigueur aux sceptiques qui clameront que ce n'est que pure coïncidence. Toutefois, il est bon de souligner que toute une équipe d'experts sont derrière la conception de ce genre de plateforme. Ils savent comment cibler un maximum d'auditoires, leur temps de réponse, leur motivation etc.. Les hommes et les femmes qui ont conçu cette machinerie complexe (Facebook, Twitter ou Instagram, peu importe hein car je ne cible aucune plateforme particulière) ne jouent pas aux échecs pour élaborer un réseau aussi sophistiqué. 
                   Certains se défendront en clamant la liberté d'expression. Seulement, il est toujours bon de rappeler que cette liberté n'est pas synonyme d'impunité et de laissé-allé. Nous ne devons pas détruire l'autre sous prétexte que nos opinions divergent. Et si la tête de quelqu'un nous enfle, nous pouvons choisir de ne plus le suivre tout simplement. Ah! le monde aura été bien plus agréable. Faisons preuve d'un peu de tolérance envers les uns les autres.
Cordialement, Alexa Madrexx

crédit photo: émoticones de Facebook/fans de facebook.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Votre opinion est importante pour moi. Je vous invite à me faire de vos impressions sur mes textes. Il me fera plaisir d'en parler avec vous.

Dernière parution et extrait d'une nouvelle... Surprise!

          Coucou mes lecteurs! Sans préambule je vous présente mon dernier né. C'est un petit recueil de nouvelles disponible sur A...