mercredi 3 mai 2017

Si j'étais l'aigle

crédit photo: Pinterest 

Je voudrais m'envoler pour toucher comme l'aigle les nuages.
Je voudrais comme lui pouvoir regarder à l'autre bout du monde
Avec son regard perçant et pouvoir dominer le monde  en un simple vol
Et regarder les hommes s'affairer à vivre en-dessous de moi.
Quand viendrait la nuit, je voudrais pouvoir me jucher 
Sur la branche solide d'un vieux chêne pour m'imprégner de son expérience;
Ou m'abriter à l'ombre d'un saule pleureur pour épurer mon âme perturbée.

Je voudrais comme l'aigle tracer mon chemin dans le ciel
Et être en mesure de communiquer avec Dieu tout le temps.
J'aurais aimé guider les hommes égarés et tourmentés
Pour qu'ils cessassent de s'enfoncer dans l'abysse des maux du monde.
J'aurais aimé me poser sur l'épaule de l'enfant au coin de la rue 
Pour lui transmettre les réponses de ses multiples prières;
J'aurais aimé visiter le sans-abri pour lui apporter l'espoir et le réconfort 
Qu'il quémandait sans arrêt sur son trottoir habituel. 

Et à toi qui serais lassé des actions malhonnêtes des hommes, 
Je te guiderais vers le ciel et je serais assez fort
Pour que tu ne connusses pas la peur de l'inconnu ni du futur;
Je te guiderais vers l'inconnu et quand tu aurais senti enfin
Ton âme renaitre, ton coeur rebattre et fleurir,
Tu aurais su que nous aurions été à destination. 

Nous serions dans un monde dans lequel l'enfant des rues
Ne serait plus jamais délaissé à lui-même ou méprisé;
Où l'aveugle ne serait plus accablé par les quolibets
Ni le sans-abri ignoré ou chassé à coups de pieds.
Si j'étais l'aigle, nous serions toi et moi au paradis. 
Alexa Madrexx


Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Votre opinion est importante pour moi. Je vous invite à me faire de vos impressions sur mes textes. Il me fera plaisir d'en parler avec vous.

Les femmes oubliées: contexte derrière le tome 3 de mon roman

       Laissez-moi vous rappeler la pensée que j'ai retenue pour cette troisième et dernière partie de mon livre:« Dans la vengeanc...