mardi 6 décembre 2016

Ces gentlemans qui sont devenus des bad boys


    Encore une fois je monte au créneaux, non pas parce que je suis une féministe extrémiste mais une survivante du pays qui est fortement dominé par le machisme et l'impunité. Attention! Je ne veux pas faire une satire de la politique mais je jette un regard sacartisque sur les jeunes hommes haïtiens ou noirs de ma génération. Je rappelle que je suis âgée de 29 ans, et oui! J'ai encore l'âge qui me permet de l'avouer à voix haute sans m'inquiéter de pattes d'oies ou de rides éventuelles. On s'en reparle dans quelques années. Où en étions-nous déjà? Ah oui je parlais des jeunes hommes haïtiens qui sont devenus des malotrus. Le mot est fort certes mais pas hors contexte. Quand j'étais une pré-adolescente, j'enviais mes cousines d'au moins mes ainées de 5 ans qui avaient des prétendants sérieux et avec une réputation impeccable, qui prenaient le soin de demander la permission des parents de chaque clan avant de s'engager. S'il est vrai que j'ai toujours eu une âme anti-conformiste et  avec la tête remplie d'idées de rébellion à l'extrême du genre,  j'ai comme sacré principe personnel qu' aucun homme posera ses fesses à défaut de dire "cul"-âmes sensibles changez de blog!- sur le sofa du salon de mes parents sans que je sois sur le point de m'engager avec lui. Ces jeunes gens, malgré leurs modèles de rôle masculins qui étaient très machistes, mon père en fait partie, pardon papa je t'aime quand même, étaient des gentlemen courtois qui prenaient le temps d'aborder les jeunes filles futures femmes de leur état avec tout le protocole de la drague qui va avec. Il ne faut pas omettre un détail très important à savoir que les hommes haïtiens sont plupart très adaptes des voluptueuses rondeurs féminines et qu'ils sont répétés partout où ils passent comme les meilleurs Casanova ou don Juan de leur espèce. Désolés messieurs il fallait que je le dise, même les femmes étrangères, caucasiennes ou autres, en témoignent. Témoin à l'appui!                 
                                         
                         Dans un pays à prédominance caucasienne justement, l'attention appuyée d'un congénère ne m'aurait pas fait de mal s'ils savaient garder leur savoir-vivre de la drague à l'ère des gentlemen. Loin de me flatter ou de m'attirer, la majorité des hommes qui m'ont abordée l'ont fait comme s'il marchandaient une partie bovine au marché public. Pire encore, ils me traitent de frigide et de compliquée comme toutes les jeunes femmes noires, haïtiennes plus tôt car je ne parlerai pas au nom de peuple que je ne connais pas trop, soient coincées et trop introverties. Ah bon! La fois que j'ai été moi-même en manifestant ma passion torride avec un bel spécimen de mon espèce, il est devenu suspicieux et a remis en question mes valeurs profondes de son point de vue en tout cas. C'est l'hôpital qui se moque de la charité car le même individu tient des propos paradoxaux envers les femmes des autres races en les qualifiant de volatile. Wow! Je m'ennuie de l'époque qu'un homme pouvait avouer à une femme qu'il la désirait tout simplement en lui émettant ses pensées coquines dans un language respectueux et empreint de tant de sensualité. S'il est vrai que nous vivons maintenant dans un monde ou tout le monde veut faire ça vite mais parfaitement malgré tout, la romance et la courtisanerie à l'époque des poètes et des gentleman. 
               Alors messieurs, la prochaine fois que vous approcherez une femme noire qui vous plait pensez au respect et à la franchise; ça pimente une rencontre même si ça doit rester une aventure, tant que tout le monde ait son compte. Oh les coeurs mes étalons noirs, vous êtes craquants malgré votre sale manie. Sans rancune!
P.S: je ne suis ni frustrée, ni frigide ni en manque ni sans intérêts. Sans rancune! xoxo 
Alexa Madrexx

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Votre opinion est importante pour moi. Je vous invite à me faire de vos impressions sur mes textes. Il me fera plaisir d'en parler avec vous.

Gratuit pour des étoiles

          Bonjour pour les personnes qui sont intéressées par la version numérique de mon livre, elle est gratuite aujourd’hui. Votre o...